Toutes les dernières fois qu’on s’est vus…

J’ai récemment reçu ce texte qui va raisonner chez beaucoup de gens, je le sens.

Parce que comme le chantait Jo Dassin “C’est pas facile de se dire Adieu” …


On est pas supposés se voir plusieurs fois pour la dernière fois. Une dernière fois, il devrait y en avoir seulement une. Une seule et unique fois, qu’on se remémore en se demandant: “Avoir su que c’était la dernière fois, aurais-je fais les choses autrement, en aurais-je profité plus? Quels sont les derniers mots que je lui ai dit? Quels sont les derniers mots qu’il m’a dit?”

  Nous, on s’est vu plusieurs fois pour la dernière fois. Depuis plusieurs années, on se voit de temps en temps. On se retrouve, on se revoit, on se fréquente… On a du plaisir ensemble, mais on a aussi des discussions sérieuses et d’autres moins. Et moi, à chaque fois, je m’attache. Je m’attache parce que tu me fais du bien, parce que tu apaises mon cœur endolori.

Puis, après quelques temps, il y a cette dernière fois où l’on se voit. Parce que quand je m’attache, toi, tu t’éloignes. C’est pas dans ton contrat l’attachement. C’est donc là, lorsque j’apprends qu’il n’y aura pas de prochaine fois, que je réalise que la dernière fois a existé. Sauf que moi, je ne savais pas que c’était la dernière fois! Mon cœur se déchire et je me demande ce que j’ai fait ou pas fait pour que ça devienne la dernière fois. Ce que j’aurais du faire pour que ça ne le soit pas.

 Chaque fois que je comprends qu’on ne se verra plus jamais, mon cœur et mon estime se détériorent un peu plus. Parce qu’à chaque fois, il y a quelqu’un d’autre qui a gagné ton cœur… et que c’est jamais moi. Deux questions me hantent depuis des années, trop d’années. Pourquoi jamais moi? Et pourquoi, (dieu du ciel!) je reviens à toi naïvement chaque fois que tu ouvres la porte?

Je m’en veux profondément! Parce qu’à chaque fois, ça fait de plus en plus mal.

La dernière dernière fois qu’on s’est vus, je m’en souviens. Avant de franchir le seuil de ta porte, ton regard…. je ne le saisissais pas. Il était différent. Je t’ai demandé pourquoi tu me regardais comme ça. Tu n’as rien répondu. Quelques semaines plus tard j’ai su qu’on s’étaient vus pour la dernière fois, encore une fois! J’étais tellement en colère de m’être fait avoir! Je t’ai flushé de ma vie (avec quelques insultes au passage) en me promettant de ne plus jamais me laisser embobiner par tes beaux yeux.

Un soir, au souvenir de ce regard que tu avais sur moi lorsque j’ai franchis la porte pour la dernière fois, j’ai compris. Ces yeux, ce regard…

Tu le savais toi, que c’était la dernière fois que tu me voyais. Tu as toujours eu cet avantage sur moi : décider de quand était la dernière fois. Chaque fois, toi, tu sais que c’est la dernière fois qu’on se voit.  Et quand j’ai compris ça, j’ai fondu en larmes. Comme une jeune ado prépubère qui vit sa première d’amour. Je m’en veux d’avoir de la peine pour toi, car j’ai déjà connu la peine, la vraie.

Demain, je répare ou je détruis mon cœur (on verra!).

Je t’ai proposé une sortie purement amicale (pour vrai là!). Parce que je sais qu’elle va te faire du bien. Parce que je suis comme ça moi, bien (trop!?) gentille. Et ensuite, ce sera tout. On ne se reverra plus. Cette fois-ci, c’est moi qui décide que c’est la dernière fois qu’on se voit! Et toi, tu ne le sais pas. Probablement que je vais fondre en larmes ou te regarder de cette manière inexplicable, comme quelqu’un qui veut enregistrer une image pour toujours.

Ce sera LA dernière fois. LA VRAIE (je l’espère!) En espérant que cette stratégie de bouette me fasse décrocher de toi pour de bon.


Vous aussi vous voulez partager une de vos histoires?

La façon de faire est ici, au plaisir de vous lire!

Suivez-nous sur

Une pensée sur “Toutes les dernières fois qu’on s’est vus…

  • 15/07/2019 à 13:03
    Permalink

    Ce faire rejeter une fois quand nous on aime vraiment, c’est déja suffisant, pourquoi accepter d’être un jouet pour l’autre quand celui-ci (ou celle-ci) ne sait pas sur quel pied danser. Je l’aime, je l’aime pas, je veux être en couple, non je ne veut pas, je te quitte, je ne peut vivre sans toi…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.