Sortir de sa carapace

Dans la jungle du célibat, il y a toutes sortes de gens et une sacré belle gang sont tannés… pour différentes raisons.

Il y en a qui sont tannés des rendez-vous qui ne mènent à rien, d’autres en ont plein leur casque de se faire “ghoster”, certains sont juste à bouts d’être célibataires et il y a ceux qui sont juste plus capables de ne jamais être choisis et qui finissent par être terrifiés à l’idée de faire les premiers pas. Je vous partage donc ce texte d’un fan de la première heure, un homme qui voudrait bien sortir de ce célibat qui le hante de plus en plus et dont il tente de sortir peu à peu.

*****

Je suis tanné! Je suis écœuré! Tanné de manquer de courage! Tanné de me laisser influencer par les résultats négatifs de mon passé. Surtout avec les signaux positifs qu’elle m’a envoyé.

J’ai été tellement “habitué” à me faire dire non par les femmes que j’ai fini par m’y trouver du confort. Je comprends finalement que ce qu’on appelle un confort, c’est finalement une carapace. Une carapace protège ce qui est sensible en dessous. Sortir de mon confort, c’est sortir de ma carapace, la briser. Cette carapace m’empêche de faire certains mouvements, m’obligeant ainsi de répéter les mêmes gestes, ruminer les mêmes pensés, les mêmes émotions. Une femme, qui a sûrement des rayons X (dans les yeux ou le cœur?) a vu quelque chose de beau à travers ma carapace et m’invite à en sortir, de me libérer.

Il ne me reste qu’à oser!

S.

Comme quoi le fait d’écrire et de prendre conscience de nos faiblesses et nos peurs, ça peut être révélateur et même déclencheur, voici qu’il m’écrivait, quelques heures plus tard…

Encore moi! L’écriture de ce texte m’a fait du bien. J’ai osé texter! Moi, faire les premiers pas, montrer mon intérêt! Et elle a apprécié!
Je ne l’ai pas encore invitée pour un café ou un souper, mais peut-être pour bientôt, quand même.
Et que ça fonctionne ou non avec elle, je viens de franchir une étape importante: celle d’oser faire les premiers pas!

*****

Si vous saviez comme ça m’a rendue heureuse de lire ça! C’est vraiment difficile de faire quelque chose de nouveau, de sortir de sa zone de confort mais quelle joie et quelle fierté quand on y arrive.

Justement, dites-moi donc, vous, c’est quand la dernière fois que vous avez quelque chose que vous n’aviez jamais fait avant ou que vous avez posé un geste qui vous terrifiait?

Suivez-nous sur

2 pensées sur “Sortir de sa carapace

  • 20/02/2016 à 16:27
    Permalink

    Je viens d’acheter un billet/ forfait avion & hôtel, destination soleil pour 7 jours. Seule durant 7 jours, plage, bouffe, lecture. Raison: ça fait partie de ma liste d’aller dans le sud au soleil. N’avoir rien d’autre à faire que de penser à moi.

    Répondre
    • 21/02/2016 à 17:01
      Permalink

      Way to go Diane! Super idée! Alors que nombreux ceux sont et celles qui auraient peur de faire ça, toi, toi tu te choisis en priorité et tu affiches une assurance et goût de vivre qui t’ira à ravir c’est certain! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.