Ma plume se déplace!

Il y a un moment que je n’ai rien écrit ici mais ce n’est pas que n’écris plus! C’est plutôt que j’ai pris une pause bien méritée pour me consacrer à d’autres projets et pour “covider”, mais aussi que j’ai été sollicité pour écrire sur d’autres blogues, yeah!. Mais je serai de retour, soyez sans crainte, vous ne vous débarrasserez pas de moi comme ça 😂

En attendant, voici les textes que j’ai écris pour sur d’autres plates-formes et n’oubliez pas, il est aussi possible de publier vos histoires! Rendez-vous ici pour savoir comment faire.


Si je vous dis « Hier soir, j’ai fait semblant avec mon chum », vous pensez à quoi ? Vous croyez probablement que j’ai fait semblant au lit. Que j’ai – en bon québécois – faké. Vous vous dites peut-être même que j’ai donné une performance, comme dans la fameuse scène du film « When Harry met Sally »* où Sally démontre à Harry (et à tous les autres clients du resto) comme il est facile de faire croire qu’on a un orgasme. Cette scène est d’ailleurs tout simplement jouissive. Mais oublions Sally, Harry et le lit parce que ce n’est pas de ce « faire semblant » là dont je veux vous parler mais plutôt de celui qui nous envahit de plus en plus : le « faire semblant » sur les réseaux sociaux.
cliquez l’image pour lire la suite


Depuis que j’écris sur le célibat, s’il y a quelque chose que je lis et entends presque aussi souvent que «  Coudonc, c’est rendu à combien de personnes un rassemblement dans une cour ? » c’est bien « J’ai plus envie d’être seul.e ! ». 
Mais pourquoi donc avons-nous si peur de ne pas être en couple ? Parce que oui, je m’inclus là-dedans, ayant déjà eue cette peur moi-même. Celle-là, et celle encore pire de finir avec des sourcils comme Jacques Languirand mais ça, c’est un autre dossier…
Si on prend la phrase au pied de la lettre, quand on est célibataire, on n’est pas seul et ça, le personnage principal de « Cast away / Seul au monde » pourrait vous en dire quelque chose. Donc si vous ne jasez pas encore quotidiennement avec des objets, ça doit pas être si terrible.
cliquez l’image pour lire la suite

Que ce soit sur un site ou une application de rencontre, la manière dont on s’y prend pour vendre notre salade amoureuse à nos partenaires potentiels est très importante. Je ne vous apprends rien si je vous dis qu’on n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression, n’est-ce pas? Voilà pourquoi j’ai envie qu’on s’attarde sur une tendance en matière de présentation qui me fait tellement sourciller que je commence à avoir le sourcil musclé : la tendance du PAS!
Vous ne savez pas de quoi je parle?  PAS de panique, allez-y, suivez-moi, pas à pas 😉
cliquez l’image pour lire la suite