J’ai hâte d’arrêter de t’aimer

moi aussi, j’ai le mal de vivre et que je suis convaincue que je ne suis pas la seule qui m’efforce de faire semblant que tout va bien, qui essaye de fonctionner normalement même si c’est quasi impossible, qui vit avec un trou dans le cœur depuis un moment et qui, chaque matin, espère qu’«aujourd’hui ce soit le dernier jour » de mon mal-être.

Lire la suite