Brise moi l’coeur, ça m’inspire !

J’ai 41 ans, j’ai deux enfants et je suis très single. Pas de Kraft. Plus Single de Krap. 

J’avoue qu’il y ‘a des jours où ça me fait réellement et solidement chier d’être célibataire. Il faut admettre qu’on vit dans un monde qui est fait pour les couples et les familles de deux enfants . Conclusion, on est dans un monde où les paires vont de pair. Pis quand tu es impair, t’as souvent l’impression d’en commettre.

Par contre je n’ai pas encore la mémoire assez courte pour oublier qu’il y aussi eu des jours où c’est d’être en couple qui m’a vraiment fait chier. Je m’en rappelle très bien, mais ça n’empêche pas qu’en général, j’aime mieux être en couple. J’aime ça être à deux. 

J’aime partager ma vie, mon nid et mon lit avec quelqu’un. Ça me fait bien,  allez savoir pourquoi.

Je me dis souvent qu’on ne devrait pas juger comment les autres veulent et aiment mener leur vie. Il y en a qui veulent des enfants, d’autres pas, certain rêvent de mariage, d’autre n’arrivent à survivre qu’en solo, il serait peut-être temps de remplacer le fameux « À chacun sa chacune » par « À chacun sa façon »?

Ma grand-mère, elle disait toujours « Chaque torchon trouve sa guenille ».

Ça, par contre, je n’ai jamais aimé. C’est vraiment laid comme image et ça me rejoint zéro vu que moi et le ménage, ça fait deux.

Depuis toute petite, je suis de celles qui voulaient des enfants, je les ai eus et j’en suis plus que comblée. Mais je suis aussi celle qui veut vivre en couple dans l’harmonie. Le problème c’est qu’ à date, j’ai beau aimer ou du moins aspirer à ça, on dirait bien que j’y arrive pas. Je ne saurai jamais pourquoi, mais dans ma vie, bonheur et vie de couple n’ont jamais rimé bien longtemps ensemble. Le plus longtemps que j’ai réussi à rester en couple c’est 5 ans, et chaque fois c’était avec le papa d’un de mes enfants. Comme j’ai deux enfants avec deux hommes différents, mon record c’est 5 ans x 2 et non, apparemment ça ne donne pas 10 ans.

À ce point-ci, il y en a que j’entends penser « Hum…deux papas, hein?  Dans le fond, c’est évident!  Elle est juste pas capable de rester en couple, c’est clairement elle le problème ».

J’avoue que c’est tentant, mais c’est aussi dans l’champ. Parce que non, c’est pas ça.

Enfin, j’pense pas…

J’ai juste tenté deux fois de faire ma vie de couple et de famille avec quelqu’un et chaque fois, j’ai du me résoudre à l’évidence : ce n’est pas parce qu’on a un enfant, une adresse, une TV et un set de cuisine ensemble qu’on est faits pour vivre ensemble . Et comme le dit si souvent ma mère, le malheur, c’est en option.

Donc, avant d’être malheureuse ou à tout le moins pas heureuse, j’ai mis fin à mes beaux rêves et je suis passée à un autre chapitre de ma vie.  

Je tiens à préciser que je n’évoque jamais les papas de mes enfants dans mes récits pour une raison bien simple : mes histoires avec eux me sont trop intimes pour des raisons évidentes et surtout, ce sont des histoires qui se sont terminées pour des raisons que nous connaissons nous, mais qui n’étaient pas des histoires de marde et surtout, c’est celles qui m’ont donné les deux plus belles et les plus grandes histoires d’amour de toute ma vie, Robin et Alicia.

Mais avant comme après ces relations-là j’ai eu droit à des histoires assez incroyables.

Au point qu’une bonne amie m’a déjà dit, après que je lui aie raconté une xième rupture rocambolesque : 

“Bon voyons donc, ça n’a pas de sens! J’te jure, tu dois être la personne la plus malchanceuse en amour que j’ai rencontrée de ma vie”.

Je ne lui en voulais pas, c’est une amie que j’aime beaucoup et qui ne me veut aucun mal, c’était un cri du coeur, pas une tape sur la gueule son commentaire. J’entendais bien dans sa voix qu’elle en voulait au karma de ne pas me donner de break, elle était dans l’incompréhension que tout ça puisse arriver à une même personne.

Je ne savais pas trop comment réagir. 

J’avais donc la pire vie amoureuse ever? On fait quoi quand on apprend ça? On mange un pot de crème glacée au complet, un sac de crottes au fromage, ou contacte Guinness pour voir si on établit un nouveau record? On fait un mixe et on appelle Guinness la bouche pleine de crème glacée, avec de l’orange encore coincé entre les dents???

Je dois dire que depuis 10 ans, on m’a souvent dit des choses comme ça. 

Tu devrais en faire un livre. 

Fais-en un court-métrage!

Écris un long-métrage, une série…

Écris, écris, écris.

Le lendemain matin de ma dernière rupture, j’avais mal au cœur, à l’égo, à l’amour propre et à l’amour partagé, mais surtout : j’avais le choix.

Je crie ou j'écris.

J’ai finalement décidé de suivre le conseil de mes ami(e)s et d’écrire sur le sujet. Parce que ça défoule, qu’apparemment ça fait rire et que si Taylor Swift a pu faire des millions de dollars avec ses histoires de rupture pourquoi pas moi???

Par contre, si on m’avait donné ne serait-ce qu’un dollar$ chaque fois qu’on m’a dit

“Comment ça qu’une belle fille drôle et brillante comme toi est encore toute seule?” c’est moi qui payerais le lunch à Taylor. Tous les jours. Pendant un an. 

Sur ce, voici ma chanson du jour (vous comprendrez que mon dernier break up affiche dans mon sang un taux de 0,08 donc au dessus de la limite légale.)

 

*Ce texte  se retrouve aussi dans le livre “Ma vie amoureuse de marde” publié aux Édition de l’homme , disponible en librairie et ici

Suivez-nous sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.