Les 8 choses à savoir si tu fréquentes une fille qui a souvent été célibataire

Quand j’ai lu cet article, je me suis reconnue, j’ai ri et finalement je me suis dit que ça valait vraiment une traduction. Faque j’ai fais ce que je fait généralement, bonne vieille habitude d’ancienne solo,  je l’ai fait plutôt que d’attendre que ça sorte parce que tsé, jamais si bien servie que par soi-même 🙂

Les gars, prenez des notes!

8 choses à savoir si tu fréquentes une fille qui a souvent été célibataire

On connaît tous la fille qui a toujours un chum : ou bedon elle est en couple, ou bedon elle est sur le bord de le devenir ou elle est carrément en pleine période de chasse.

Mais il existe aussi un autre type de fille: celle qui est célibataire et parfaitement heureuse quand même. Single and fabulous! comme disait Samantha Jones dans Sex in the city. Cette fille-là, la célibataire-plus-souvent-qu’autrement, fait partie d’une race de femme qui se fait rare. Elle est indépendante, elle n’a pas froid aux yeux et elle fly solo depuis un petit moment déjà.

Hé bien avant de se mettre en couple avec ce genre de fille, ma foi pas mal bad ass, il y a des petits détails qu’il vaut mieux savoir à propos de la personne qu’elle est peut-être (probablement) devenue au fil de ces années en solo.

1. Elle n’est pas célibataire parce que personne ne veut d’elle.

Elle n’est pas un rejet ou celle qu’on ne voit tout simplement pas, elle est plutôt celle qui n’a pas encore trouvé la bonne personne, soit celui avec qui elle a envie de vivre quelque chose de sérieux.  Elle est sélective, ce qui veut dire que si tu la fréquentes, tu es parmi les élus et ça, c’est pas rien.

2. Elle n’a besoin de rien ni personne.

Elle est complètement auto-suffisante et n’a pas l’intention de t’appeler à toute heure du jour  pour savoir où tu en es, avec qui et pourquoi.

3. Elle est forte.

Elle s’est fait virer de bord, elle s’est parfois battue et débattue, elle a perdu des gens qu’elle aimait et tout ça, sans chest mâle sur qui aller pleurer sa peine. Elle est passée au travers de la tempête et en est ressortie vivante mais aussi plus forte. Elle saura même très bien comment être là pour toi quand toi, tu en auras besoin.

4 . Elle tient à ce que tu aies tes amis à toi juste, à toi.

Elle aime bien ses sorties entre filles ou encore rester à la maison en compagnie d’elle-même et elle va t’encourager à avoir, toi aussi, une vie sociale qui ne l’implique pas nécessairement. Elle a une vie, elle veut que tu en aies une aussi.

5. Non seulement elle comprend, elle respecte ton intimité.

Ça, c’est ton téléphone et ça, c’est son téléphone. Nul besoin de vérifier les textos qui s’envoient ou, pire encore, de vous fournir vos milles et un mot de passe.

 

6. Elle est capable toute seule.

Après tout ce temps passé seule, non seulement elle s’est habituée à sa propre compagnie, elle y a pris goût. Elle comprend qu’on a tous droit à sa bulle et elle sait que ça, ça tient pour elle, comme pour toi.

 

7. Elle aime bien être auto-suffisante

Y’a des bonnes chances qu’elle préfère payer pour ses trucs et qu’elle monte sur la chaise pour changer l’ampoule elle-même. À force d’être célibataire, on développe certaines habitudes et habiletés. Et c’est certainement pas de sortir avec elle qui va te mettre en faillite.

 

8. Elle n’a pas besoin de quelqu’un qui la complète, elle a besoin de quelqu’un qui l’inspire.

Ce qu’elle veut, c’est un homme qui la motive et l’encourage à devenir une meilleure version d’elle-même, pas quelqu’un de qui elle ne peut se passer. Elle n’a pas besoin d’être avec toi, elle a envie d’être avec toi. Nuance.

Traduction libre par Anne-Marie Dupras

     Tiré de la version originale sur idealist4ever

                                                 *************

 

Et vous, vous en pensez quoi, gars comme filles ? Bien envie d’entendre vos opinions!

 

Suivez-nous sur

19 pensées sur “Les 8 choses à savoir si tu fréquentes une fille qui a souvent été célibataire

  • 16/03/2016 à 13:31
    Permalink

    J’ai parfois l’impression que ces femmes qui savent se débrouiller n’ont pas envie de connaître l’amour, la tendresse, l’affection. Il faut être exceptionnel pour avoir une chance avec ces femmes. J’avoue que je n’ai pas peur de ces femmes autonomes, si je puis les appeler ainsi.

    Répondre
    • 16/03/2016 à 17:41
      Permalink

      Je suis l’une de ces célibataires autonomes, pourtant je désir quand même trouver l’amour, la tendresse et l’affection. Mais je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas. On perd pas notre temps avec quelqu’un que nous savons que ça n’ira pas ! 😉 Peut-être que certaines deviennent trop stricte avec le temps et les relations foireuse qu’elles ont eu. Sure qu’il faut se garder un esprit ouvert pour vivre l’amour. Il y a encore des gentleman dans ce monde !

      Répondre
    • 20/03/2017 à 19:48
      Permalink

      C’est faux…! toutes les femmes désirent trouver un homme qui va leur donner l’amour, la tendresse et l’affection, mais…! elles sont très prudentes pour avoir vécues des échecs dans le passé qui les ont fait souffrir énormément…! elles ont appris à devenir fortes malgré elles et quand la chance de rencontrer un homme.!.. sans le vouloir, il y a un analyse qui ne devrait pas être faite mais j’avoue que cela devient très difficile de ne pas le faire! ..parce que à mon avis il faut un genre d’étincelle qui nous démontre que c’est le bon sinon on laisse passée.! voilà pourquoi ont devient difficile avec le temps…! avec trop d’échecs vécus..! sans rancune ….! xx

      Répondre
  • 16/03/2016 à 22:33
    Permalink

    J’ai lu l’article et je me reconnaît du début a la fin. OUI je suis heureuse avec moi même. J’ai une vie très rempli. Et très vrais pr chacun son Cell, svp respectez cela. Et c’est vrai je choisi maintenant. Je refuse souvent pcq ce n’est pas la bonne personne pr moi. Je passe mon tour et attend pr LA bonne personne.

    Répondre
  • 17/03/2016 à 03:50
    Permalink

    Me reconnaissant beaucoup dans cette liste, je peux affirmer que c’est parfaitement transférable en genre.

    Répondre
    • 20/03/2016 à 07:24
      Permalink

      difficile a imaginer Michel,car le cerveau masculin n est pas concu comme le cerveau féminin,

      Répondre
  • 17/03/2016 à 07:43
    Permalink

    J’ai eu deux looooongues relations et très peu de courtes, mais je me reconnais dans cette description. Non pas que je fuis l’amour, bien au contraire , mais Ciel qu’il est difficile de trouver un Gars qui peut accepter ces traits de caractères ou qui me ressemble… un peu !

    Répondre
  • 20/03/2016 à 07:40
    Permalink

    Je viens de rencontrer une femme qui est exactement comme ça, et c’est merveilleux. Vraiment merveilleux.

    Répondre
    • 20/03/2016 à 16:27
      Permalink

      Génial!!!! 🙂

      Répondre
  • 20/03/2016 à 20:54
    Permalink

    C’est presque déstabilisant a quel point ce texte est auto biographique !! J’adore le point 8 très bien phrasé. Enfin!! Si on pouvait aussi mentionner d’arrêter de nous dire « mais pourquoi est tu encore seule » en appuyant sur « seule » comme si c’etait un handicap. On a tous un désir d’amour et de tendresse, il ne se traduit pas tous de la même façon. Je crois encore a l’Amour et a la complicité. Entre temps être heureuse avec soi pour mieux apprécier l’autre lorsqu’il viendera, je pense que c’est un signe de maturité émotionelle pas d’un désequilibre.

    Répondre
  • 20/03/2016 à 22:26
    Permalink

    C est en plein moi je me reconnais du début à la fin du récit.

    Répondre
  • 07/06/2016 à 06:05
    Permalink

    Je me reconnait très bien dans ce texte.
    Suis-je trop difficile? On me l’a dit souvent.
    Pourtant, j’ai pas une liste de critères exhaustive….
    Trop de gens se garochent tête baissée dans n’importe quoi.
    C’est pas parce-que quelqu’un te manifeste de l’intérêt, que cet intérêt est réciproque.
    Il y a différence entre, avoir besoin de quelqu’un et désirer quelqu’un.

    Répondre
  • 20/01/2017 à 04:25
    Permalink

    Je pense que c’est le genre de filles qu’il faut privilégier, quand on est un gars. Parce que ce sont des filles plus mûres, plus sûres d’elles-mêmes, avec qui on a une relation d’égal à égal, bref, une relation vraiment enrichissante.

    Mais ça dépend ce que l’on recherche, n’est-ce pas … ? 🙂

    Répondre
  • 18/03/2017 à 16:40
    Permalink

    C’est tout à fait moi . Pus capable de rencontrer des gars qui se disent : MOI je serai là pour t’aider, pauvre femme seule ….. Et qui ensuite se sentent malheureux quand on leur dit CLAIREMENT que l’on n’a pas BESOIN d’eux, qu’ils doivent être un BONUS dans notre vie déjà si belle et si bien remplie 🙂
    OUVERTE aux hommes aussi occupés que moi , afin de commencer à tisser des liens…. tranquillement,. Pas besoin de passer de « célibataire » à EN COUPLE DEPUIS 20 ANS …:(((

    Répondre
  • 19/03/2017 à 08:05
    Permalink

    Tout à fait vrai pour moi! En couple pendant très très longtemps, seule depuis 5 ans et très heureuse dans ma vie. Si un homme croise mon chemin et me fait sentir mieux que je le suis, je serai prête à l’accueillir dans ma vie…..!!!

    Répondre
  • 20/03/2017 à 09:22
    Permalink

    Je suis avec le même gars depuis l’adolescence. Depuis le début il sait que je suis indépendante et autonome. Il a toujours respecté cela. Tous ses parents, amis et ma propre famille lui ont dit qu’il était fou de s’embarquer avec une m… folle qui voulait aller a l’université! Ca ne marchera jamais! Et bien ca marche encore 40 ans plus tard. On a des choses en commun, maison, loisirs, enfants, petits-enfants et on a des choses personnelles, travail, amis, comptes de banque etc.
    Bien oui, ça marche même à long terme. Ca demande de la confiance, du respect et de l’acceptation de l’autre.

    Répondre
    • 20/03/2017 à 17:07
      Permalink

      Merci, Hélène, de nous dire qu’une femme indépendante peut réussir sa vie de couple. Vous avez sûrement rencontré un homme qui cherchait une partenaire, pas une femme à protéger.

      On dirait que plusieurs femmes oublient qu’il en existe, des hommes comme ça. Mais il faut vouloir aimer et être aimé (e).

      Répondre
  • 03/04/2017 à 05:03
    Permalink

    J’aime voir la femme independente mais cette description montre une femme dépendante .
    Une femme qui a besoin des hommes. Qui a besoin de se sentir en vie dans les bras d’un homme Mais qui se contente d’un semblant d’amour et d’appréciation. Une femme qui pense assumé son célibat mais qui n’est pas capable de se respecter et de respecter ses propres besoins. Ce faire baiser par en arrière pour que le gars qui en sorte glorieux et qu’il s’en aille… my goshhh on est bien loin d’être originale. Ça existe depuis que le monde 🌎 est monde!!! Montrer moi une femme qui se respecte et qui s’aime. Pas une traînée pour se vider. Quelle génération de sexe vide!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez? Partagez :)