Couples de marde : Merci.

Ça vous est déjà arrivé, j’mettrais ma main au feu.

Vous êtes das un parc/resto/party et vous voyez un couple super amoureux. Ils sentent l’amour, ils suent de l’amour, que dis-je, ils dégoulinent de l’amour! Leurs petits yeux coquins, leur complicité, leur façon de se frôler…et là, vous vous dites (avec une voix de bébé gâté, en faisant une moue imaginaire ):

“Ahhh!!!!! Moi aussi j’veux ça!!!”.

Ben oui. Parce que y’a rien comme deux amoureux fous pour te rappeler Bang! dans ta face que t’es tout sauf en amour. Comme les femmes qui essaient d’avoir un bébé ont l’impression d’être entourées de femmes enceintes. Et tout ça arrive probablement parce qu’on est très doués pour voir ce qu’on n’a pas.

Avouons-le, on est ben bons pour dire ce qu’on veut. Oh qu’on le dit, qu’on le crie et qu’on l’écrit! Mais ce n’est pas tout,  il faut aussi savoir ce que l’on  ne veut pas. Je dis souvent qu’une femme de plus de 30 ans, si ça ne sait pas encore tout à fait ce que ça veut, au moins ça sait exactement ce que ça ne veut pas et bien je rajoute que sinon, ben ça devrait!

Voici entre autre pourquoi…

La situation contraire à mon p’tit couple en amour, et bien celle là aussi, j’gage que vous l’avez déjà vécu.Vous savez, vous êtes au restaurant avec un(e) ami(e) et il y a un couple un peu plus loin. C’est plus fort que vous, vous les observez du coin de l’œil de temps en temps. Même si y’a rien à voir. Ben rien… Pas grand chose.

Ils se parlent à peine. Un peu de “Qu’est-ce que tu prends, toi?” par ici, de “Les toilettes sont où tu penses” par là… Ça se touche la main… mais juste parce que ça agrippe la salière en même temps. Ça s’accroche la jambe sous la table et… ça s’excuse. Ils sont face à face, oui, à peine un mètre les sépare mais ils ont l’air loin, tellement loin l’un de l’autre!

Ceux là, personne ne les regarde en se disant “Awww…moi aussi j’veux ça!”

Il y a aussi le couple dont le silence n’est pas le problème, au contraire. Ça ne me surprendrais pas que vous en ayez déjà croisé un ou deux de ceux là aussi. L’émission Saturday Night Live avait un très bon sketch à ce sujet : The Couple that should be divorced (le couple qui devrait être divorcé). Ça, c’est le couple insupportable de l’intérieur comme de l’extérieur. Ils parlent en même temps, ils ne sont jamais d’accords, ils prennent les autres à partie, réfutent ce que dit l’autre à tout bout de champ, y’en a même qui ne se gênent pas pour s’insulter en public. Le genre de couple que t’as envie d’aller voir pour leur dire ” Aye, rendez donc service à tout le monde et laissez vous! Non seulement vous avez l’air malheureux ensemble, mais en plus vous rendez les gens autour de vous malheureux partout où vous allez!”.

On le fait pas! Mais on le pense.

Et malheureusement, y’a plein d’autres couples qui n’ont de couple que le nom, mais en gros, peu importe la “sorte”, moi je sais que je leur vaux tous ceci : c’est grâce à eux si je me rappelle bien de ce que je ne veux pas.

Eux, je les regarde et je me dis :

“Awww….non. Je préfère rester seule. Et de loin. Ça? Jamais.”

C’est aussi un peu grâce à eux que je sais avec certitude que :

-Je ne veux pas être au restaurant et avoir plus de choses à dire au serveur qu’à mon amoureux.

– Je ne veux pas m’entendre dire des choses comme ” Non mais Geneviève, t’es pas d’accord? Avoue que ce que mon chum vient de dire est  juste ri-di-cu-le!!!”.

– Je ne veux pas me coucher fâchée à côté de quelqu’un qu’il l’est aussi.

– Je ne veux pas me coucher fâchée à côté de quelqu’un qui s’en calisse que je le sois

– Je ne veux pas marcher sur des œufs  ni mettre des gants blancs pour m’adresser à l’être supposément aimé.

– Je ne veux pas demander “Est-ce que tu m’aimes” en craignant réellement la réponse.

– Je ne veux pas me consoler avec des fausses vérités en me disant “Au moins, il ne me bats pas / n’est pas alcoolique / ne couche pas avec ma sœur.”

À chacun son couple, c’est certain, et bien entendu, c’est du cas par cas. Y’a sûrement un couple de temps en temps qui est juste dans une mauvaise passe, ou qui vit quelque chose qu’on ignore totalement mais faut pas se leurrer non plus : des couples malheureux qui restent malgré tout, il y en a. Plein. Juste autour de moi y’en a trois…

Alors les filles (oui, surtout les filles), avant de fantasmer trop sur le “Oui, je le veux”, croyez-moi, ça serait pas fou d’aussi prendre le temps de penser à vos “Non, je ne veux pas”.

Parce que je vous jure qu’ils sont tout aussi importants… sinon plus!

 

Suivez-nous sur

3 pensées sur “Couples de marde : Merci.

  • 25/07/2014 à 14:48
    Permalink

    Je crois que je viens de comprendre pourquoi je n’ai pas la chance de rencontrer: si vous imaginez toujours ce qui peut arriver de pire dans une relation de couple, je vous comprends de ne vouloir prendre aucune chance. Ce texte pourrait faire partie du livre que je lis présentement, Pourquoi ça ne marche (presque) jamais en amour – L’amour et la loi de Murphy.

    Je ne dois pas être de mon temps, je dois être trop romantique!

    Répondre
    • 28/07/2014 à 12:33
      Permalink

      Personnellement, je n’imagine pas toujours ce qu’il y a de pire, j’eassie tout simplement de ne pas qu’imaginer ce qu’il y a de fantastique… J’essaie d’être réaliste. Je suis moi-même une grande romantique et justement, je veux le demeurer! 🙂

      Répondre
  • 10/06/2018 à 15:58
    Permalink

    Et bien… il n’y a rien de pire que oui je le veux pour vous faire mettre sur une tablette. Fini la séduction, il n’aime plus ta musique, elle lui tombe sur les nerfs maintenant. Ton risotto qu’il adorait? Ce n’est plus un repas pour lui.. il a même vu du vin pendant 2 ans avec moi pour me dire qu’après tout, il n’aimait pas le vin! Vous voulez mon avis? Réfléchissez y avant de dire, oui, je le veux! … ha oui, j’oubliais la position du missionnaire le dimanche soir parce que vu que vous êtes sa femme, la sexualité devient platonique!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.