Coupler VS copuler

Voici en rappel un texte qui a mystérieusement disparu du site mais qui avait été très apprécié ( je l’ai d’ailleurs intégré à mon livre par la suite) et que j’avais envie de vous repartager surtout en cette journée de Black Friday ET de la Ste-Catherine, fête des vieilles filles. Pour se rappeler que c’est pas parce que c’est attrayant que c’est ce dont tu as réellement besoin. 

Et, trois ans plus tard, je ne suis plus célibataire, mais je suis aussi heureuse que fière de dire que je suis restée fidèle à ce que j’écrivais : j’ai épousé mon amoureux.

****

On me demande souvent pourquoi je continue de chercher l’amour, pourquoi je tiens tant à être en couple. Je comprends qu’on me questionne, je me le demande souvent moi-même. Après tant d’échecs, pourquoi ne pas abandonner cette idée d’être en couple?

On est en 2013, je pourrais me contenter d’un amant de temps en temps comme on me le suggère, ou de rien pentoute comme on me le conseille aussi. Pourquoi pas? Y’en a qui le font. Certains par choix, d’autres parce que pas-le-choix. Pourquoi tant vouloir « coupler » quand on peut se contenter de copuler?

Première précision: je suis très chanceuse et ne manque pas d’amour. J’ai deux enfants fantastiques, une famille géniale, une tonne d’ami(e)s, j’ai de l’amour au pied cube!

Mais il me manque tout de même cet amour spécial que seul un amoureux peut donner. Celui là même que l’amant ne te donnera pas. Entre autres parce qu’il aurait bien trop peur que tu aimes ça puis que tu t’attaches! Et parce que c’est pas sa job à l’amant. Ça le dit, il est l’amant. Il t’attire, comme un aimant, mais il n’est pas là pour te donner de l’amour, juste te le faire, c’est pourquoi dans le mot « aimant » on enlève le « I », qui veut dire « Je » en anglais », et il devient « amant ». Ainsi, on enlève toute implication de sa part!

L’amant VS l’aimant, aussi connu sous le nom d’amoureux:

Un bon amant, (je fais référence à « bon » dans son rôle, pas dans le lit, by the way), ça ne reste pas à déjeuner. Judicieusement, il part juste avant que le soleil se lève et que tes émotions se réveillent.

Un amant, ça joue dans ton lit, pas dans tes cheveux. S’il te fait du bien, c’est pour s’en faire aussi. Même quand il a l’air d’être axé sur ton plaisir, en général c’est pour le propre plaisir que ça lui procure de se trouver hot de te faire tripper comme ça. S’il y a un miroir, il y a de bonnes chances qu’il se regarde aller avec un sourire fier. Un amant, c’est égoïste. Il est là pour la baise, pas pour la romance. La preuve, s’il n’y avait pas de sexe, tu ne le verrais jamais.
L’amant, sa devise c’est : à 9 heures dans ta chambre ou bedon à never dans ta vie.

Un amant te dit que t’es belle, que t’es sexy que t’es hot! Ouuffff que t’es hot baby!
Un amoureux, un aimant, ça te regarde à ton réveil et te dis que t’es belle, même quand t’es pas maquillée avec des crottes dans les yeux et une mise en plis qui ne contient que ça, des plis.
Et en plus, il le pense!

Un amant, ça te demande si t’es venue, pour être poli et/ou pour se flatter l’égo.
L’amoureux n’a pas besoin de te le demander, il sait comment s’y prendre avec toi et il connaît assez ton corps pour suivre chaque phase de son embrasement. Les questions, il ne les pose pas puisque ton corps lui donne toutes les réponses.

L’amant va te demander de mettre des beaux petits sous-vêtements sexy, des talons haut, du rouge à lèvres rouge vif, tout pour lui plaire, pour l’allumer, pour faire cochon, pour faire « maîtresse ».

L’amoureux va avoir envie de toi même pendant que tu fais la vaisselle en pantalons de jogging avec un vieux t-shirt troué. Il te trouve cute dans pas mal tout ce que tu portes parce qu’il te trouve cute toi. Nue, habillée, voire même fâchée, parce qu’il déteste pas ça comment tu fronces les sourcils quand tu boudes. Même quand t’as la switch à bitch, il te trouve un peu craquante.

L’amant va te donner du sexe comme un gars qui va au paintball va tirer se balles : le plus qu’il peut dans le moins de temps possible, histoire d’en avoir pour son argent. Pis après, il va être fier comme si il avait fait la guerre pour vrai. Même si c’était tout faux.

L’amoureux va prendre son temps. Parce que pour lui, c’est plus important le nombre de soupirs et de sourires que tu vas pousser que le nombre d’orgasmes que tu vas avoir. Il ne regarde pas sa montre, il l’a enlevé avant même de te déshabiller. Le temps n’a plus d’importance. De toutes façons, il s’en va nulle part, après il va s’endormir, nu, collé contre toi. Pas de l’autre côté du lit, avec ses bas, ses boxers et le cellulaire en mode alarme dans une main pour pouvoir partir plus vite.

Avoir un amant, c’est comme commander du fast-food. Tu disposes de quelques choix, ça va vite ET ça fait la job quand t’as ben faim. Ok, des fois après, t’es pas super fière de toi, c’est pas la décision la plus judicieuse, t’as clairement cédé à la facilité, mais quand on est affamé, on n’a pas toujours du jugement. Mc Do a fait des milliards avec ça.

Avoir un chum, c’est comme aller dans un resto, avec des ustensiles, un serveur et même de l’alcool. Mais avoir un amoureux, un vrai, c’est comme partir au marché Jean-Talon, main dans la main, choisir chaque fruit, chaque légume, les tâter, les sentir, les goûter et se faire une joie de planifier un petit repas ou un petit pique-nique. Puis, le bonheur se transporte dans la cuisine où on coupe, on pétrit, on brasse, on touille, on assaisonne, on apprête le souper… en s’arrêtant pour se bisouter dans le cou, of course.

Puis on déguste, chaque bouchée est meilleure que la précédente parce qu’on a tout fait ça ensemble, pas à pas. La barre n’est pas mise haute, on ne veut pas gagner le prix du meilleur souper, on veut passer un bon moment, sa gâter les pupilles comme les papilles. L’amoureux, le vrai, le fera avec plaisir. Pas pour te faire plaisir, pas pour avoir quelque chose en retour comme la paix ou une « gâterie », non parce que ça lui fait plaisir aussi. Parce que ton bonheur rime avec le sien, il est le poète de ton bien-être.
On dit parfois que les hommes donnent de la tendresse pour avoir du sexe alors que les femmes donneraient du sexe pour avoir de la tendresse. C’est bien entendu une généralisation, un cliché, mais c’est aussi prouvé que les hommes ont plus souvent le sexe à l’esprit que les femmes. Mais je continue de croire qu’un amoureux sait donner de la tendresse. Il sait te prendre la main sans la plaquer sur son entre jambe, il sait t’embrasser goulûment sans s’imaginer déjà nue et prêt à te sauter de joie. Il sait te démontrer de l’amour sans que ça soit nécessairement suivi de l’envie et du désir charnel.

Alors oui, je continue de chercher. Et ce que je veux, ce n’est pas un chum, ce n’est pas un amant, c’est un amoureux.

Celui qui aimera autant me voir en lingerie qu’en pantalon de jogging, qui sera prêt à grimper une montagne avec moi, mais aussi à enfiler un tuxedo pour grimper les marches d’une première. Et qui sera aussi heureux de faire l’un que l’autre.

J’ai vraiment envie d’être en couple. J’ai envie d’avoir cette personne spéciale pour qui je le suis aussi. Cet être qui me fait sourire le matin par le simple fait d’être à mes côtés, qui saura me donner du Q, mais aussi du M.

Celui à qui je pourrais dire : « Je PEUX vivre sans toi. Mais je ne veux pas! ».

Suivez-nous sur

2 pensées sur “Coupler VS copuler

  • 25/11/2016 à 11:28
    Permalink

    Quand j’étais jeune, je me faisais dire par des hommes en couple que j’étais chanceux d’être célibataire parce que je n’avais pas de problème. Ah que j’aurais en vivre, des problèmes! Ils ne semblaient pas voir la chance qu’ils avaient!

    Oui, il y a des avantages à être célibataire, mais il y a aussi des désavantages.
    Oui, il y a des désavantages à être en couple, mais il y aussi des avantages.

    Mais si on forme un couple avec la bonne personne, si on est prêt, tous les deux, à faire ce qu’il faut pour que les avantages prennent le dessus sur les avantages, le vie de couple va être intéressante. J’aurais envie, moi aussi, de partager certaines choses, certains moments, certaines émotions avec une femme, plutôt que de les vivre tout seul.

    Répondre
  • 01/12/2016 à 17:13
    Permalink

    Super beau texte!
    Tu a lu dans mes pensées secrètes!
    C’est exactement ça que je veut, rien de moins!
    Pis chu prête à attendre, parce-qu’un amant c’est juste désolant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez? Partagez :)